OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Parce que le cinéma asiatique restera toujours dans nos coeurs
Répondre
Avatar du membre
Epikt
Messages : 1028
Enregistré le : mer. 4 juin 2008 12:14
Localisation : Paris
Contact :

OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Epikt » dim. 8 févr. 2009 18:14

Ces derniers jours j’ai (re)vu un certains nombre de films de Oshii pour fêter la sortie (enfin !!!) de Tachiguishi Retsuden en DVD et tant qu’à faire j’ouvre un petit fil, pour vous rappeler combien Oshii c’est comme les nouilles, c’est bon.

Il est surtout connu pour ses films d’animation, en particulier Ghost in the Shell, mais sa filmographie est très riche et loin de se limiter à cela. Et malgré des films qui n’ont parfois pas grand chose à voir, on peut facilement tisser entre eux un réseau de références et de thématique qui en font une oeuvre cohérente.

Mamoru Oshii c’est donc, en vrac :

De la SF – à de rares exceptions près (L’oeuf de l’ange ?) tous ses films relèvent de la science-fiction, suivant principalement deux genres : d’une part une SF hyper technologique et cyberpunk (GITS, Avalon), de l’autre une uchronie développant un après guerre alternatif (les films sur les Kerberos Panzer Cops, en particulier Lunettes Rouges, Stray Dog et Jin-Roh)(le dernier est réalisé par son élève Hiroyuki Okyura).

Des films contemplatifs – malgré des scénarios qui laisseraient parfois penser à des films d’action les films de Oshii sont très lents, n’hésitant pas à interrompre une fusillade pour la ponctuer de plans fixes, ou presque, bref tournant le dos à l’action frénétique (GITS), allant jusqu’à oublier le récit de l’histoire au profit de la déambulation des personnages (Stray Dog, L’oeuf de l’ange).

De la philo – donc des films assez dialogués (au moins partiellement) où on se prend la tête et on regrette d’avoir séché les cours en terminale. Présent dès ses premiers films ou presque (L’oeuf de l’ange et son final perché) cet aspect s’accentue avec ses films cyberpunk (GITS 1&2, Avalon). Je développe pas, mais c’est passionnant !

Des chiens – des bassets principalement, vous savez ces animaux dégueulasses qui bavent et qui foutent de la bouffe partout à coté de leur gamelle ? C’est sans doute d’ailleurs son seul défaut, Oshii préfère les chiens aux chats... allant même par les faire s’affronter frontalement dans Lunettes Rouges (où ils s’empoisonnent mutuellement avec des ramens « spécial chien/chat »).
Tout le monde s’en fout donc je développe : il y aurait de quoi écrire un bouquin sur Oshii est les clébards, mais grosso modo dans son oeuvre le chien c’est tour à tour (et parfois en même temps) : celui qui privé de maître erre sans but (Stray Dog) et plus généralement un paria (Tachiguishi retsuden), le même qui peut se révéler un loup (Jin-Roh) et de manière générale un symbole de révolte juste, le chien choisissant son maître, et de rectitude morale (Lunettes Rouges)... dans les films cyberpunk (Avalon, GITS 2) il est indice de réalité, ou non, mais aussi dernier réconfort physique et sincère dans un monde froid et désincarné (donc on le gâte, il faut voir comment dans ces films les chiens bouffent mieux que les humains, c’est un scandale).

Des intrigues politico-diplomatiques hachement compliquées – le plus souvent en arrière plan de l’action, dépassant les personnages et d’ailleurs le plus souvent irrésolues à la fin du film ou d’une manière peu explicite (Patlabor 2, GITS, Jin-Roh,...). Peu étonnant, car malgré l’intérêt et le soin accordés à ces éléments les films de Oshii s’intéressent principalement à l’humain.

Des films conceptuels post-modernes de la mort qui tue – un aspect peu connu de sa filmo (puisque surtout présent dans ses films live), mais Oshii a à son actif un certain nombre de films plus ou moins expérimentaux, visuellement (Lunettes rouges, Tachiguishi retsuden) ou conceptuellement (Talking Head), du genre qui laissent perplexes avec l’impression d’avoir rien compris et qui demandent d’être revus pour être vraiment appréciés.

Kenji Kawai – what else ?


=> Mamoru Oshii c’est le bien !
(ceux qui ne sauraient par où commencer, mes préférés sont les deux Ghost in the Shell, surtout Innocence mais le premier aussi, et Talking Head)
« Je m’en fiche. Dans ma tête je peux aller où je veux. C’est moi qui décide.
Je n’ai qu’à décider, et je peux aller où je veux... Ailleurs, n’importe où.
»

Avatar du membre
Oli
Administrateur du site
Messages : 5067
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 03:25
Localisation : Osaka
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Oli » lun. 9 févr. 2009 10:04

c'est marrant ces temps-ci j'étais justement motivé pour me replonger un peu dans la filmo du monsieur (je voulais notamment me refaire quelques uns de ses films live, et prendre le temps de découvrir OPEN YOUR MIND)

bon sinon tout ça c'est intéressant mais t'es chien ... heu chiant, t'as tout dit ! En plus c'est étrange mais je suis presque d'accord avec toi sur tout. J'émettrai malgré tout une réserve sur INNOCENCE, où justement j'ai trouvé que la profondeur était amenée de manière trop directe (les citations philosophiques en pleine tête ça fait mal), et je suis pas trop d'accord non plus sur un autre truc mais j'ai oublié lequel... (INNOCENCE est inscrit sur ma liste de films auxquels je dois une deuxième chance -je ne l'ai vu qu'une seule fois)

petit mot également sur LAMU BEAUTIFUL DREAMER. Déjà la série était sympa, mais alors l'épisode réalisé par Oshii est terrible. J'ai même l'impression que le scénariste de DARK CITY y a trouvé plus qu'une simple inspiration...tiens ça me donne envie de le revoir pour écrire un truc



coté actualité :

1 - THE SKY CRAWLERS sort le 25 février en dvd et en blu-ray au Japon. Par contre, sur Amazon jp ils n'annoncent pas d'anglais... même sur le blu-ray :? j'ai beaucoup aimé ce film. Les rares scènes d'action sont fa-bu-leuses, et l'histoire très envoutante

2 - j'ai lâché l'affaire mais son dernier omnibus intitulé KILL (ou pas loin) est finalement sorti en salles au Japon en décembre...

Image

pas encore de sortie annoncée pour le dvd (oui je suis pas allé au ciné, j'attends le dvd, comme ça je pourrai zapper le segment réalisé par Fukasaku junior)

Avatar du membre
Slimdods
Administrateur du site
Messages : 1683
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 16:21
Localisation : Ile de France

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Slimdods » lun. 9 févr. 2009 11:50

excellent !

je me rappelle que c'est un peu grâce à ce monsieur que j'ai découvert le cinéma contemplatif (même via les Patablor où encore les GITS...) et ces passages où la vie suit son chemin avec en fond sonore une musique toujours aussi top...
bon à part ça, je suis d'accord avec toi Epikt (pour les films que j'ai vu) (sauf pour Innocence, un peu comme Oli, Innocence m'a beaucoup destabilisé à l'époque, j'ai pas tout compris mais j'avais bien aimé quand même !)
Puis Avalon , hallucinant, puis les Patablor ...

ça me donne envie d'en revoir tiens !
Chuck Norris n'aime pas le forum darksidereviews !
C'est un CON !

Avatar du membre
Epikt
Messages : 1028
Enregistré le : mer. 4 juin 2008 12:14
Localisation : Paris
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Epikt » lun. 9 févr. 2009 16:11

Innocence, moué, faut se l'encaisser, dans ce film même le boucher cite Platon en rendant la monnaie.
Perso ça ne me dérange pas (pas dans ce film là car dans d'autres ça m'énerve), une fois qu'on est dedans ça passe comme une lettre à la poste. D'autant plus que, il me semble, les questionnements abordés sont parfaitement cohérents avec l'histoire.
Si vous l'avez vu, est-ce que cela vous dérange déjà dans Talking Head ? Dans celui-là aussi les personnages ne peuvent pas s'empêcher de s'arrêter toutes les 5 minutes pour disserter pendant trois plombes en prenant des poses - mes deux préférés de Oshii, je dois aimer la branlette !

Je n'ai pas vu les deux Lamu, faut que je rattrape ça le plus vite possible.
Pas vu non plus (mais c'est moins étonnant) ses sorties récentes. Si je me fait pas trop de soucis pour Sky Crawlers j'espère que Kill aura droit à une sortie hors Japon.

Sinon Oli, c'est pas toi qui te disais déçu par Onna tachiguishi retsuden ? (ou Shin onna tachiguishi retsuden, je sais plus)
« Je m’en fiche. Dans ma tête je peux aller où je veux. C’est moi qui décide.
Je n’ai qu’à décider, et je peux aller où je veux... Ailleurs, n’importe où.
»

Avatar du membre
Oli
Administrateur du site
Messages : 5067
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 03:25
Localisation : Osaka
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Oli » mar. 10 févr. 2009 02:56

Epikt a écrit :
Sinon Oli, c'est pas toi qui te disais déçu par Onna tachiguishi retsuden ? (ou Shin onna tachiguishi retsuden, je sais plus)
j'ai été déçu par SHIN ONNA TACHIGUISHI RETSUDEN, pris en tant qu'omnibus. Les deux courts réalisés par Oshii (qui réalise aussi le générique d'intro et une fausse pub) demeurent sympathiques mais bon... les autres courts-métrages sont pas vraiment intéressants (l'un d'eux est pourtant réalisé par le bonhomme qui a pondu BIOHAZARD DEGENERATION !)

sinon je n'ai pas vu ONNA TACHIGUISHI RETSUDEN et TACHIGUISHI RETSUDEN (je crois, en fait je m'y perdrais presque un peu)


TALKING HEAD, je ne suis pas fan non plus.

Avatar du membre
Epikt
Messages : 1028
Enregistré le : mer. 4 juin 2008 12:14
Localisation : Paris
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Epikt » dim. 12 avr. 2009 11:49

J'ai revu Tachiguishi Retsuden, et le film le mérite vraiment. A la première vision le film est trop hermétique et dense pour vraiment convaincre (et être compris), mais qu'est-ce qu'il est bon à la deuxième !
C'est presque de la trempe de Talking Head, en tout cas c'est de la même graine, donc certains risquent de décrocher. Mais c'est hyper oshiiesque. Et moi je trouve ça fa-bu-leux (je vois des bons films ces derniers jours, touchons du bois).

Version longue sur mon blog.
Modifié en dernier par Epikt le sam. 30 janv. 2010 18:44, modifié 1 fois.
« Je m’en fiche. Dans ma tête je peux aller où je veux. C’est moi qui décide.
Je n’ai qu’à décider, et je peux aller où je veux... Ailleurs, n’importe où.
»

Avatar du membre
Tequila
Administrateur du site
Messages : 952
Enregistré le : ven. 30 mai 2008 21:14
Localisation : Nice

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Tequila » mar. 14 avr. 2009 06:58

J'avais emprunté le Lamu il y a un mois, impossible d'accrocher ou de rentrer dedans, je trouve que ça ne colle pas du tout avec l'univers de l'anime que je connais. Je l'ai arrêté au bout de 20 mn insupportables.
Par contre, j'aime beaucoup les Ghost In the Shell dont l'ambiance et l'esthétisme permettent de faire passer le fond assez abstrait ( je vois innocence comme un prolongement de Blade Runner )

Avatar du membre
Epikt
Messages : 1028
Enregistré le : mer. 4 juin 2008 12:14
Localisation : Paris
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Epikt » sam. 30 janv. 2010 18:54

Pour ceux qui l'ignore encore, Sky Crawlers est sorti en DVD et bluray en début de semaine.

J'étais à moitié confiant avant de le voir, je craignais le Oshii mineur, et je craignais aussi un trop grand coté "film pour ado". Alors que non pas du tout, c'est même excellent.
En fait c'est dans la droite lignée de Ghost in the Shell, aussi bien dans les thématiques (pas toutes, mais "en gros") que stylistiquement. Voire Avalon (a se demander si on est pas en "class real" ^^). Avec toutefois une intrigue plus simple et épurée, mais également plus obscure car très implicite. Dommage, il y a deux scènes plus explicites qui me semble un peu trop déflorer la chose, alors que ça se comprendrait très bien (mieux ?) sans (surtout celle post-générique, qu'espérons beaucoup ne verront pas, qui est absolument inutile et balourde !).
Bref, très zouli, même si y a des chiens.
« Je m’en fiche. Dans ma tête je peux aller où je veux. C’est moi qui décide.
Je n’ai qu’à décider, et je peux aller où je veux... Ailleurs, n’importe où.
»

Avatar du membre
Oli
Administrateur du site
Messages : 5067
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 03:25
Localisation : Osaka
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Oli » jeu. 23 sept. 2010 12:18

Butai 『TETSUJIN 28-GÔ』, aka Tetsujin No.28 Theatrical Play
舞台「鉄人28号」
Oshii a travaillé pour le théâtre, c'était l'an passé et le DVD du spectacle est sorti. Je l'ai loué, en voici quelques images ainsi qu'une petite vidéo (durée de vie limitée sur youtube ?)
Tout est visible sur cette page : http://cinemat2.over-blog.net/pages/osh ... 36323.html
j'en posterai une review ce soir ou demain, sur échec et (ciné)mat
Oshii a écrit l'histoire et a réalisé tout ça, avec le metteur en scène Morishita Norihiko

le tout devrait être accompagné de mon avis sur 28 1/2 妄想の巨人, qui est cette fois un film-documentaire-making of, je crois, sur le même sujet (le gros robot Tetsujin 28), dont le DVD vient également de sortir (et que je matte ce soir si tout va bien)

Avatar du membre
Oli
Administrateur du site
Messages : 5067
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 03:25
Localisation : Osaka
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Oli » mer. 29 sept. 2010 16:03

la news sur le blog qui résume un peu tout : http://blog.darksidereviews.com/?p=6357#comments

Avatar du membre
Epikt
Messages : 1028
Enregistré le : mer. 4 juin 2008 12:14
Localisation : Paris
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Epikt » mer. 29 sept. 2010 18:11

Rigolo les commentaires...
C'est vrai que le tournant (temporaire ?) de Oshii vers la "série B" (ses deux omnibus, Assault Girls) a de quoi surprendre.

Il va faire un film de Tetsujin ou j'ai encore rien compris ?
(je me demande si j'ai pas pris l'annonce du making-of comme celle d'un film :/ )
« Je m’en fiche. Dans ma tête je peux aller où je veux. C’est moi qui décide.
Je n’ai qu’à décider, et je peux aller où je veux... Ailleurs, n’importe où.
»

Avatar du membre
Oli
Administrateur du site
Messages : 5067
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 03:25
Localisation : Osaka
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Oli » mer. 29 sept. 2010 18:20

Epikt a écrit :
Il va faire un film de Tetsujin ou j'ai encore rien compris ?
(je me demande si j'ai pas pris l'annonce du making-of comme celle d'un film :/ )
en fait je n'ai peut être pas été très clair, mais c'est un making of...d'une heure trente environ, sur la pièce de théâtre. Mais dans le making of, il y a une grande part de fiction. Donc c'est pas un making of. Mais un peu quand même.

Avatar du membre
Epikt
Messages : 1028
Enregistré le : mer. 4 juin 2008 12:14
Localisation : Paris
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Epikt » mer. 29 sept. 2010 23:48

Tu étais parfaitement clair. Mais quand il y a quelques temps j'ai entendu parler de ce truc, j'ai cru à un long métrage adapté de la pièce.
« Je m’en fiche. Dans ma tête je peux aller où je veux. C’est moi qui décide.
Je n’ai qu’à décider, et je peux aller où je veux... Ailleurs, n’importe où.
»

Avatar du membre
Oli
Administrateur du site
Messages : 5067
Enregistré le : jeu. 29 mai 2008 03:25
Localisation : Osaka
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Oli » jeu. 21 avr. 2011 10:01

la police japonaise aime GHOST IN THE SHELL

http://cinemat2.over-blog.net/article-g ... 10978.html

Avatar du membre
Somewhat
Messages : 48
Enregistré le : ven. 28 mai 2021 15:22
Contact :

Re: OSHII Mamoru (Ghost in the Shell & cie)

Message par Somewhat » mer. 21 juil. 2021 09:37

Je viens de revoir Avalon, et ça tient encore bien la route (surtout en HD). Oshii a été malin d'utiliser un monde rétro-futuriste, du coup même ce qui est informatique ne jure pas malgré le temps passé depuis la sortie du film.

Répondre